logo

Les Blaireaux sans Frontière

PDF
Imprimer
Envoyer
Écrit par Janine Lamour
Vendredi, 30 Novembre 2007 12:58

Nous tous habitants de Coat-Meur depuis que cette terre existe ( peu importe son ___ ) vous accueillons et vous remercions de partager ce lieu avec nous.

Rassurez-vous, on nous appelle « sauvage » alors que nous déployons des trésors délicatasse pour ne pas vous déranger. Ainsi, en trente annés de présence, les Lamour ne nous ont vus qu’une seule fois et encore, c’était accidental : ils rentraient de nuit juste quand nous venions de sortir sans un bruit.

Vous verrez nos traces :taupinières, pelotes de rejection des hérissons . . . traces de dents des blaireaux sur les pommes à terre, coups de bec des oiseaux dans les fruits . . . Vous allez ___ rincer les oreilles de nos chants at de nos cris. Vous verrez et entendrez des oiseaux très rares à Ploudalmézeau : martins pêcheur, pics verts, buzard des roseaux et bien sûrs des chouettes. Nous vivons la mondialisation depuis toujours, chacun trouve sa place, parfois après d’â____ luttes.

Nous vivons on équilibre entre nous et avec les humains ( chasseurs exceptés ), __ craignons des armes chimiques. Nous ne prélevons jamais que la dîme.

Bienvenue donc et beuacoup de bonheur à Coat-Meur. Ce lieu est fait pour cela.

Merci de nous respecter.
Les animaux sans frontière.

par Janine Lamour

Mis à jour ( Samedi, 31 Janvier 2009 20:53 )